Solidarité
- Publié le 3 novembre 2020

La Ville et la Métropole soutiennent les hôpitaux d'Erevan

La Ville de Lyon et la Métropole apportent une aide financière aux hôpitaux d'Erevan submergés par les victimes du conflit du Haut-Karabagh.

Contenu

Les affrontements qui opposent l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabagh depuis le 27 septembre 2020 ont provoqué une crise humanitaire majeure. Outre les nombreux morts parmi les combattants des deux bords, entre 75 et 90 000 civils Arméniens du Haut-Karabagh, sur 150 000 habitants, ont déjà été contraints de quitter la région en proie à des bombardements intensifs.

Beaucoup trouvent refuge à Erevan, où les autorités, malgré tous leurs efforts, peinent à répondre aux besoins. De nombreux services, notamment hospitaliers, se retrouvent débordés, dans un contexte où le système de santé est déjà mis à rude épreuve par l’épidémie de Covid-19.

« Face à cette situation dramatique, et compte tenu des liens historiques qui unissent non seulement la France et l’Arménie, mais aussi Lyon et Erevan qui ont développé un partenariat exemplaire depuis de nombreuses années, la ville et la métropole de Lyon ont décidé de répondre à la demande d’aide d’urgence formulée par la ville d’Erevan. 60 000 euros seront ainsi octroyés au Fonds Arménien de France pour approvisionner les différents hôpitaux de la ville qui font face à une situation critique », affirme Sonia Zdorovtzoff, Adjointe au Maire de Lyon déléguée aux Relations, à la coopération et à la solidarité internationales.

Au-delà de cette aide humanitaire, la ville et la Métropole de Lyon tiennent à rappeler leur engagement en faveur d’une solution diplomatique à ce conflit. « Les discours bellicistes qui appellent à la haine, jusque sur notre territoire, sont non seulement inadmissibles, mais ils constituent une impasse mortifère. Nous sommes choqués de voir des appels à la violence relayés sur les réseaux sociaux et que des affrontements aient lieu à Vienne, Décines ou ailleurs. Nous appelons de nos vœux une reprise des négociations qui seule permettra d’assurer une paix durable à laquelle tous les habitants de cette région aspirent », déclare Hélène Dromain, Vice-présidente de la métropole de Lyon en charge de la Coopération européenne et internationale et du tourisme.

Bloc recherche - Actualités